Vous avez dit « Éduc’ Pop' »?

Pour autant qu’on sache, il n’existe pas de définition formelle à cete expression et au concept qu’elle sous-tend. Pour certains il s’agit d’“une auto-éducation du peuple par le peuple” (Jean Laurain), ou de “l’ensemble des pratiques éducatives et culturelles qui œuvrent à la transformation sociale et politique, travaillent à émancipation des individus et du peuple, et augmentent leur puissance démocratique d’agir” (Christian Maurel). Pour notre part on est parti du constat qu’au-delà de traiter de thématiques environnementales et de proposer une alternative au “Développement Durable” et au système qui nous entoure, c’est avant tout notre démarche et l’appropriation par de nouvelles personnes qui compte.

On estime qui si l’éducation populaire permet l’émancipation de chacun face au pouvoir et aux discours dominants, et incite à revisiter perpétuellement la notion de démocratie, alors oui, n aimerait entrer dans une démarche d’éducation populaire. C’est donc ce qu’on s’efforce de faire, avec toutes les imperfections liées à notre manque d’expérience en la matière, ç l’immaturité de nos membres et de notre réseau, à l’étroitesse de notre lunette d’observation de la société qui nous entoure.

Concrètement, ça ne paraît pas grand chose, mais:

  • Nous expérimentons en interne et vis-à-vis de notre public des fonctionnements anti-hiérarchiques, une approche de la démocratie qui nous parle, des méthodes alternatives d’expression, de débat, de décision pour tendre vers l’horizontalité.
  • Nous mettons tout notre travail et nos outils à disposition de tou-tes-s, sous licence libre de droits, avec les restrictions suivantes : non-commercialisation de nos outils, citation des créateurs, libre-modification, utilisation et diffusion de nos fiches.
  • Nous requestionnons perpétuellement notre fonctionnement associatif, en fonction des personnes qui prennent part à la vie du réseau et de notre environnement politique, économique et culturel.