Le projet alimentation

Documentaire: Initiatives étudiantes pour une alimentation alternative

Tu as du mal à y voir clair dans les projets du Réseau Grappe? Tu as envie de mettre des visages derrière ces initiatives? La question de l’alimentation alternative et/ou étudiante t’intéresse? Alors regarde ce docu!

Au fil de cette vidéo sont présentés les différents projets menés par les assos membres du réseau, allant dans le sens d’une alimentation alternative et responsable. Au delà du fait de se rendre compte de ce que tu peux faire avec un peu de motivation et 3 bouts de ficelle, tu te rendras compte de la diversité des aspects de chaque projet à travers l’expérience de chaque association ! Alors même si tu te dis que tu connais déjà, il y a sûrement quelques idées, conseils et astuces à glaner par-ci par-là pour faire évoluer ton épicerie, ton AMAP, ton jardin, ta cafet’ solidaire…

Livret pédagogique « Initiatives étudiantes pour une alimentation alternative »

Projet « De la fourche…à la fourchette ! »

Entre un Grenelle de l’Environnement prémâché, des agriculteurs mangés tout cru par la mondialisation ou des OGM remis au goût du jour par l’Europe, l’addition, que ce soit pour nous ou pour notre environnement, promet d’être salée.

Le réseau GRAPPE s’est donc mis à table à travers le projet « De la fourche…à la fourchette ! » : car en parlant d’agriculture et d’alimentation on parle aussi et surtout de choix de société, de territoire, de culture, d’environnement…

Objectifs du projet :

titom1

  • Promouvoir une agriculture paysanne de saison, locale et respectueuse de l’environnement, mais aussi une alimentation solidaire et équitable avec le monde agricole,
  • Sensibiliser les étudiants à l’autonomie alimentaire, aux problématiques agricoles actuelles et aux enjeux écologiques et sociétaux liés à l’alimentation,
  • Créer du lien entre étudiants et agriculteurs pour que les campus universitaires soit un levier de développement de l’agriculture paysanne et péri-urbaine.

Les activités du projet:

  • Un réseau national mais des actions locales: les associations membres du GRAPPE s’engagent localement pour une autre alimentation et une autre agriculture.
  • Caracol
  • Projets itinérants: diverses personnes sillonnent le monde à la rencontre du monde paysan: Le tour des paysants ; Diversité paysanne ; Jean Baptiste au Viet Nam ; Pauline et Kévin au Mexique
  • Sensibilisation des étudiants et du grand public

Les rencontres nationales de la fourche à la fourchette

rencontreamapEn février 2010 sont organisée par le GRAPPE et Fac verte les premières rencontres nationales autour des initiatives de type AMAP dans le milieu étudiant. (ici le compte rendu de ces rencontres)
En mars 2012 c’est l’AMAP autochtone de Toulouse qui organise de nouvelles rencontres nationale sur la thématique de l’autonomie et la sécurité alimentaire.

Dans la lignée de ces deux rencontres précédentes nous organisons les

RENCONTRES NATIONALES « DE LA FOURCHE A LA FOURCHETTE »,  qui auront lieu les 3 et 4 novembre 2012 à Lille.

De nouvelles rencontres sur les alternatives alimentaires étudiantes et plus largement des jeunes (pas uniquement étudiants).

Le constat est que les initiatives de la part des jeunes pour manger différemment et pour soutenir l’agriculture paysanne se développent.

Rencontrons nous pour faire un bilan, 2 ans arès les premières rencontres, de nos avancées et les obstacles qui subsistent. Mais regardons aussi vers l’avenir. Que défendons nous à travers nos initiatives ? Quelle agriculture voulons-nous soutenir et ainsi quelle société voulons-nous construire ? Dans nos objectifs communs comment pouvons nous nous renforcer les uns les autres ?

Afin de répondre à ces enjeux nous vous proposons lors de ces rencontres: des espaces d’échange, des débats de fond, des ateliers pratiques, des formations…

Le programme est en cours et n’est pas fini. Vous pouvez proposer vos propres débats, animations, formations… manifester votre intéressement, poser des questions… auprès de Fanny, coordinatrice du projet.

Les rencontres se veulent PARTICIPATIVES!!!

(reseaugrappe@gmail.com / 06.99.25.35.08 / 04 67 14 30 94).

En savoir plus

Un réseau national… des actions locales

DSC01445Au sein du réseau GRAPPE nous pensons les questions de l’alimentation et de l’agriculture de façon globale et dans leur complexité mais c’est localement que nous agissons pour promouvoir une alimentation bio, locale et de saison issue d’une agriculture paysanne qui respecte l’homme et son environnement.
Le GRAPPE se fait le relais des divers projets qui sont mis en place par les associations membres dans leurs fac et leurs villes.
Ainsi paniers de légumes bio hebdomadaires, jardins potagers, ruches, épiceries solidaires, ateliers cuisine et bien d’autres initiatives sont les graines de notre autonomie et souveraineté alimentaire de demain.

A Perpignan:

– un jardin potager bio autogéré est déjà en route depuis mars 2010 en cité universitaire (pour en savoir plus),

– des repas bio’locaux et végétariens vont être proposés avec la CIVAM 66 et Terre vivante 66 (pour en savoir plus),

– une AMAP proposant légumes, oeufs, pain, fromage, miel  et vin a été mise en place (pour en savoir plus) !

A Montpellier avec l’Ouvre Tête:

–  Un travail sur le montage d’une épicerie bio’solidaire autogérée est en cours suite à un projet tutoré de Master 2 en écologie.

– Un jardin potager sur le Campus UM 2 et le soutien aux autres jardins de Montpellier

– Des paniers bio via les associations Paniers piano et Papill’ons

– À la cité universitaire de la Colombière : une AMAP est en cours de montage et un jardin potager bio autogéré a été créé,

– Un projet d’implantation de produits bio et locaux dans la restauration universitaire.

Plus d’info sur les projets de l’Ouvre Tête

A Rennes avec Ar Vuez:

-Des paniers de légumes et du pain toutes les semaines sur la Fac de Rennes 2 à Villejean. plus d’info

– Des ruches sur le campus de la fac de Rennes 1 à Beaulieu

– Distribution de repas bio locaux et à prix libre lors de certaines activités de l’association.

-Projet d’implanter du bio au RU dont Alex est le service civique.

Les amis d’Ar vuez et du GRAPPE à Rennes:

L’association Fourmie qui fait du pain bio au feu de bois sur la cité U de beaulieu: plus d’info

Dans le Nord-pas-de-Calais avec FéLiN :

–  Aide les associations et clubs étudiants à mettre en place des paniers campus (bio et solidaire)

–  Aide à la création ou reprise de cafétéria pour les transformer en cafétéria durable.

–  Aide pour le montage d’épicerie durable (bio et solidaire) au sein des campus (en cours d’étude)

–  Aide pour monter des jardins étudiants dans différent campus de la région (en cours d’étude)

Pour en savoir plus sur les projet de Félin

A Grenoble avec l’Effet Papillon:

-Tentative d’implantation de bio dans un RU après des premières démarches l’année dernière.

-Projet de jardin partagé inter associatif sur le campus (en attente d’autorisation de la fac. Les associations sont prêtes)

– Distribution de repas bio et locaux lors de divers évènements de l’association dont notamment la semaine de l’environnement.

mais aussi à Grenoble:

– l’AMAP Radis joli

-L’association les bas cotés qui fait des achats achats groupés tous les trimestres

– Des jardins collectifs qui se multiplient: Jardins d’utopie sur le campus, jardins des cairns, jardins des sans-soucis …

 

 

 

Les projets itinérants:

-Tour « despaysant »

img_02761Un voyage dépaysant, à la rencontre des paysans!

Julia et Matthias, sont 2 étudiants qui réalisent le tour du bassin méditerranéen en vélo, de septembre 2010 à août 2011.

Dans chaque pays traversé, ils rencontrent les acteurs du monde agricole pour comprendre et échanger autour de l’agriculture. Leur objectif est de comprendre comment les agriculteurs peuvent s’organiser collectivement pour améliorer leurs conditions de vie et de travail, accéder à la terre, avancer vers une autonomie énergétique…

Des témoignages sont recueillis tout au long de leur parcours et au retour ces témoignages seront sources d’une exposition et d’un diaporama photographique et sonore pour débattre sur les questions agricoles au sein de différents publics.

  • Plus d’infos sur le tour « despaysans » ici / le blog / le forum pour dialoguer et débattre avec Julia et Matthias.

-Diversité paysanne:

« Diversité Paysanne » s’intéresse à la diversité et la complexité du métier d’agriculteur. Nous voulons remettre le paysan au cœur du débat et faire partager l’engagement de ces hommes pour une agriculture plus écologique et sociale.
Ce projet nous mènera au sein d’exploitations agricoles en France, en Suisse, au Maroc et au Sénégal. Le but est de découvrir la diversité de ces systèmes et leur capacité à répondre à des situations géopolitiques, sociales, économiques et pédoclimatiques différentes à l’intérieur de zones ayant une pression environnementale forte.
Il se déroulera d’octobre 2011 à août 2012 sur le terrain, puis, pendant un an, nous diffuserons un documentaire, une exposition photo ainsi qu’un jeu d’animation et de sensibilisation issus de ce projet.
Nous participerons aux travaux agricoles afin d’acquérir une formation agricole technique mais aussi de mieux comprendre le positionnement de ces systèmes agricoles au sein de leurs environnements.Voulant favoriser les rencontres et la découverte des cultures le long du trajet, nous réaliserons le parcours en transports en commun. N’hésitez pas à nous écrire et bonne découverte de notre projet sur ce site.

L’association Diversité Paysanne

Leur Blog ici et le trailer de leur vidéo ici

Outils de sensibilisation

Tout au long de l’année, le réseau GRAPPE met à disposition des associations différents outils de sensibilisation sur la thématique de l’alimentation bio’locale et de l’agriculture paysanne.

  • alim Une revue « Alimentation : les étudiants se mettent à table ! ». Cette revue compile une étude sur les pratiques alimentaires étudiantes (sur 3000 étudiants répartis dans toute la France) ainsi que la synthèse de débats réunissant dans 9 villes du réseau GRAPPE, directeur de CROUS, nutritionnistes/diététiciens et représentants du monde agricole (producteurs, CIVAM, fédérations etc).

revue en format numérique ici, pour le format papier nous contacter directement

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

  • plumePlume! spécial Alimentation: Réalisé avec nos copains de Plume! (Sciences et apéro), vous trouverez dans ce numéro spécial 16 pages cuisinées à la sauce agriculture paysanne. D’un portrait de l’alimentation en France sous l’ancien Régime en passant entre autres par une modélisation mathématique des recettes de cuisine, nul doute que le menu proposé saura faire saliver vos papilles !

revue en format numérique ici, pour le format papier nous contacter directement

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 

  • Des animations pédagogiques  participatives sur les impacts et conséquences de la mondialisation et de l’alimentation à l’échelle mondiale en partenariat avec Starting Block.

arton1168-9b89e« Le Repas Insolent » : Le repas insolent est une animation gustative et participative illustrant les inégalités Nord-Sud et les interdépendances entre les divers acteurs du monde. C’est un repas au cours duquel les convives composent eux-mêmes les décisions qui modifieront le destin du Monde. Une soirée au cours de laquelle vous êtes tour à tour impliqué, indigné, amusé et sensibilisé.

http://www.repas-insolent.org/

« le Jeu de la ficelle » : Le jeu de la ficelle est un jeu interactif qui permet de représenter par une ficelle les liens, implications et impacts de nos choix de consommation.Il offre un éclairage sur les relations entre le contenu d’une assiette moyenne et diverses problématiques comme la qualité de l’eau, la dette extérieure d’un pays du Sud, la malnutrition, le réchauffement climatique ou les conditions de travail d’un ouvrier au Costa Rica.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

  • expoUne exposition  photo «  De la fourche à la fourchette ». Créée en 2010, cette exposition rassemble des photographies d’amateurs et de professionnels sélectionnées suite à un concours photo national.

L’exposition est mise à disposition gratuitement pour toute association ou organisme. Seuls les frais de port et une caution de 600 euros (chèque non encaissé) sont demandés.

dossier de présentation de l’expo

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

  • Des pique-niques bio’local à prix libre. Un brin de soleil, quelques tables, du pain bio’local, des fromages artisanaux du coin, des fruits, du vin de votre région et de la bonne humeur ! Le réseau GRAPPE organise régulièrement des pique-niques bio’local notamment lors de la Semaine de l’Environnement car manger bio et local n’est pas forcément plus cher et mais surtout plus savoureux !

Fiche pratique ici.

 

Caracol

caracolcouv

Cette revue nait à l’initiative de membres du GRAPPE impliqués dans le projet « de la fourche à la fourchette » et vole maintenant de ses propres ailes

Caracol se veut un journal artisanal, parsemés d’erreurs et d’imprécisions, qui souhaite (re)mettre au cœur du mouvement social la question de l’agriculture paysanne, de l’autonomisation alimentaire mais aussi du projet politique que peuvent porter les campagnes pour interroger nos réflexions, nos luttes, nos utopies.

Au programme de la revue: initiatives paysannes, réflexions sur les problématiques agricoles actuelles, alternatives en milieu rural…paysans, militants, étudiants, chercheurs glandeurs et libres penseurs, Caracol est ouvert à toute proposition d’articles, dessins, photos, coups de gueule!

Pour en savoir plus sur Caracol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *